Entrepreneurs, dirigeants : apprenez à gérer le stress avant qu’il ne le décide pour vous !

D’après une récente étude menée auprès de 150 dirigeants de PME en région, un tiers d’entre eux exprime le besoin d’être aidé pour gérer le stress au travail.

Un sujet tabou pendant longtemps…

Le sujet de la santé au travail des dirigeants est un sujet peu abordé…

Peut-être est-ce dû à cette image du leader “Superman-Superwoman” – je ne peux pas me permettre d’être fatigué(e), je ne suis pas fragile

Loin de la réalité humaines, ces représentations interdisent souvent aux dirigeants de s’épancher sur leur problème de stress ou de santé au travail alors que c’est pourtant un enjeu capital…

Stress au travail : un enjeu capital pour le dirigeant… et l’entreprise

Le capital santé du dirigeant est le premier capital immatériel d’une PME/TPE: le bien-être du dirigeant impacte directement la performance et la santé financière de l’entreprise.

Or les chiffres sont là :

  • Un entrepreneur sur trois juge que son état de santé s’est détérioré ces 5 dernières années
  • 56% reconnaissent vivre des journées stressantes
  • 4 entrepreneurs sur 5 considèrent que leurs angoisses sont nuisibles pour leur état de forme

 

Qu’est-ce qui angoisse les dirigeants d’entreprise ?

Les principaux facteurs de stress des dirigeants sont :

  • Le manque de trésorerie, pour 63% d’entre eux
  • Les incertitudes sur l’avenir (59%)
  • Les difficultés relationnelles avec les salariés (49%)

 

Ne pas confondre stress et stress chronique

Le stress en soi n’est pas nocif

Rappelons tout d’abord une chose, qui n’est pas souvent dite : le stress en soi n’est pas nocif. Il nous permet d’améliorer notre concentration et notre performance, c’est un boosteur d’énergie. Ce “bon” stress ne dure pas dans le temps, puisque nous trouvons les solutions aux problèmes qui se présentent à nous. Ce n’est pas le cas du stress dit chronique.

Stress chronique : des conséquences potentiellement graves

Lorsque le stress dure, il se transforme en stress chronique et devient alors très toxique. Cela signifie que notre cerveau n’arrive pas à gérer la situation car nous ne parvenons pas à aller chercher les bonnes ressources qui pourraient nous le permettre. A long terme, les risques pour la santé sont importants, voire peuvent conduire au burn-out.

 

Dans ce cas, il est alors urgent de réagir !

 

Cela passe d’abord par une prise de conscience et une “pause regard sur soi”, car souvent on ne se rend pas compte de son état de stress, ou bien on le minimise…

Posez-vous quelques minutes et répondez à la question suivante :

“Sur une échelle de 0 à 10, 0 étant absence de stress, où vous situez-vous aujourd’hui dans le cadre professionnel ?”

Allons un peu plus loin : voyons quels sont les symptômes classiques du stress au travail, voire du début de burn-out.

Quels symptômes doivent m’alerter ?

Les symptômes suivants doivent vous alerter :

  • Les troubles physiques: mal de dos, mal à la nuque, douleurs articulaires, troubles de l’audition, tachycardie, fatigue chronique…
  • Les troubles psychiques: anxiété, angoisses, baisse de moral, sautes d’humeur, troubles du sommeil, rapports conflictuels, irritabilité, oublis (de RDV par ex.), trous de mémoire, isolement, addictions (y compris au téléphone…)

Plus vous avez de symptômes et plus ils sont forts, plus :

  • vous êtes en situation de stress
  • les risques sur votre santé sont importants
  • le risque de burn-out est élevé

Une prise en main du sujet est alors vivement conseillée…

Quelle solution pour apprendre à gérer le stress… quand on manque de temps ?

 

Différentes techniques de base sont utiles à connaître : respiration, méditation, sport, yoga, une bonne hygiène de vie…

Toutefois, gérer son stress durablement implique souvent d’aller plus loin, et notamment de :

    • comprendre sa manière de fonctionner, ses besoins
    • identifier et se libérer de ses stresseurs inconscients (peur de l’échec, besoin de maîtrise, croyances, blocages émotionnels…)
    • apprendre à gagner en hauteur plus facilement (voir l’article sur comment évaluer et développer son adaptabilité)
    • prendre de la hauteur sur les sujets Business source de stress, identifier les solutions possibles, élaborer des plans d’action  pour renforcer le sentiment de maîtrise
    • apprendre à gérer l’incertitude avec sérénité au quotidien

En résumé :

  • le stress représente un facteur de risque pour l’Entrepreneur mais aussi pour l’entreprise : à ce titre, il doit donc être managé
  • apprendre à gérer son stress donne l’opportunité de travailler sur soi et d’améliorer sa performance
  • c’est donc aussi un vrai levier de développement et d’accélération de l’entreprise
  • une approche personnalisée et globale est vivement conseillée pour obtenir des résultats concrets et à long terme

Pour plus d’informations, prenez contact avec moi, cliquez ICI

Si cet article vous a aidé, vous lui feriez honneur en le partageant sur les réseaux sociaux ou en l’envoyant par mail à un(e) ami(e).

Vous avez envie de réagir ou de partager votre expérience ? N’hésitez pas à poster un commentaire ci-dessous !

Vous avez tout pour réussir !

Partagez !
Stéphanie Silvestre
 

Coach professionnelle certifiée, Praticienne ANC, consultante-formatrice en Management des talents et du changement, j'aide les Managers et les décideurs à développer leur performance et celle de leurs équipes et à réussir dans un monde en pleine mutation.

Laisser un commentaire 0 Commentaires